Select Page

Énoncé de position sur le libre accès des bibliothèques canadiennes

Association canadienne des bibliothèques (ACB) : approuvé le 21 mai 2008.

Considérant que l’une des fonctions les plus essentielles des bibliothèques est de relier les usagers avec l’information dont ils ont besoin, et que l’accès à l’information est l’une des valeurs les plus précieuses des bibliothèques, la FCAB-CFLA recommande par conséquent que les bibliothèques canadiennes de tous les types appuient sans réserve et encourage le libre accès.

La FCAB-CFLA encourage les bibliothèques canadiennes de tous les types à :

  • appuyer et encourager des politiques exigeant un libre accès à la recherche soutenue par des fonds publics canadiens, comme définie ci-dessus. Si des périodes de retard ou d’embargo sont autorisées pour répondre aux préoccupations des éditeurs, elles doivent être considérées comme temporaires, afin de permettre aux éditeurs de s’adapter, et une période d’examen devrait être prévue afin de réduire ou d’éliminer toute période de retard ou d’embargo.
  • sensibiliser les usagers des bibliothèques et les autres principales parties prenantes à l’accès ouvert, tant au concept qu’aux nombreuses ressources d’accès libre, par des moyens appropriés à chaque bibliothèque, comme des campagnes de sensibilisation et de promotion des ressources de libre accès;
  • soutenir la mise en place du libre accès sous toutes ses formes, y compris celle de catégorie or (édition de libre accès) et verte (auto-archivage de libre accès); Les bibliothèques devraient envisager de fournir un soutien économique et technique à la publication en libre accès, en soutenant les périodiques en libre accès ou en participant au paiement des frais de traitement des articles pour le libre accès. Ce qui précède pourrait se produire par la réaffectation des fonds qui soutiendraient autrement les abonnements aux périodiques ou par un leadership dans la coordination des paiements d’autres organismes, comme les départements d’universités, les ministères ou les organismes de financement;
  • soutenir et encourager les auteurs à conserver leurs droits d’auteur, par exemple au moyen de l’addenda de l’auteur de l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) ou de la Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition (SPARC), ou par l’utilisation de licences Creative Commons.

Commentaire